News

Le: 22-03-12
Vue :2059fois

Un programme d’entraînement cérébral contre la dépression.

Un programme d’entraînement cognitif assisté par ordinateur est actuellement proposé à 6 nouveaux patients dépressifs par semaine, dans le Service de psychiatrie de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière (Paris). Avec des résultats prometteurs qui devraient être publiés dans l’année…

La remédiation cognitive est utilisée depuis plusieurs années déjà en neurologie et en psychiatrie, dans le traitement du post-AVC ou de la schizophrénie notamment. Elle commence à être développée dans la prise en charge de la sclérose en plaques et du trouble du déficit de l'attention avec hyperactivité (TDAH) chez l’enfant et l’adulte.

« A l’hôpital de la Pitié-Salpêtrère, nous utilisons désormais la remédiation cognitive assistée par ordinateur dans la prise en charge de certains patients dépressifs », témoigne le Dr Diane Samama, psychiatre et psychothérapeute dans le Service de Psychiatrie du Pr Roland Jouvent. « Environ 6 nouveaux patients sont inclus chaque semaine en hôpital de jour ». Ces patients leur sont adressés par le médecin traitant ou par d’autres services.

Il s’agit de patients présentant une dépression associée à un ralentissement psychomoteur : troubles de la mémoire et/ou de l’attention, difficulté à faire face à de nouvelles situations, manque de flexibilité cognitive… « Dans la dépression, ces troubles cognitifs sont souvent très difficiles à récupérer, d’autant qu’ils s’aggravent à mesure des épisodes dépressifs », indique le Dr Samama.

Le parcours commence par un bilan neuropsychologique en hôpital de jour pour évaluer l’indication. Pour les patients concernés, la psychologue du service initie le programme de remédiation cognitive assistée par ordinateur : le programme ReCoD, développé par la société HAPPYneuron.

Le patient se voit proposer un code d’accès pour la réalisation des séances d’entraînement, sous forme de jeux ludiques, à faire à son domicile à raison de trois séances recommandées par semaine. A distance, la psychologue a accès aux résultats de ces séances.

Une fois par semaine, le patient rencontre la psychologue à l’hôpital pour une analyse des blocages, des progrès ou des recentrages à opérer. Au bout de 7 semaines, un nouveau bilan neuropsychologique est réalisé.

« Les résultats préliminaires d’une étude conduite sur 30 patients tendent à montrer une efficacité de ce programme en termes d’amélioration cognitive », indique le Dr Samama. Ces résultats devraient être publiés dans les mois à venir.

Florence ROSIER

PARTAGEZ:

Commentaires :

Ajoutez votre commentaire:


Nom
Email
Commentaire
veuillez recopier les caractères.
Erreur de copie de aractères.

Messous abderrahmene
merad badr

Nos coordonnées

Siège Social : Hai Si Toufik N°16, Zéralda, Alger.

Téléphone : 023-32-35-21.
Fax dép. commercial : 023-32-39-02.
E-mail : dmvsanamed@gmail.com
Copyright ©2010, Tous droits réservés SANAMED. designed by MMComputing